1ère Tronc Commun – L’Europe face aux révolutions

Voici la leçon complète relative au thème L’Europe face aux révolutions de Première Tronc Commun. Celle-ci est découpée en un chapitre intitulé La Révolution française et l’Empire : une nouvelle conception de la Nation et un autre chapitre intitulé L’Europe entre restauration et révolution (1814-1848)

Vous trouverez ci-dessous des liens pour télécharger le script du cours ainsi que les documents étudiés en classes.

https://drive.google.com/file/d/1xWoCu0dBr_djrGOpXmmk5Fu5hIjUEnTw/view?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/17hZJu9A_5lDkg9I33pNcYMVBoCAOTszl/view?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/1xh1ECslUCu3o4x7Hky8JgUGRTfrB5iNZ/view?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/12ZMY2YQKzoiHveFdKkwUVS-OXkSx0Xp2/view?usp=sharing

L’une des toutes premières version du célèbre Ha ! Ça ira, ça ira du chansonnier Ladré sur la musique de la contredanse de Bécourt Le Carillon national. Au départ, l’essentiel du texte est très optimiste : « Ah ça ira, ça ira ! Pierrot et Margot chantent à la ginguette ! Ah ! ça ira, ça ira, ça ira ! Réjouissons nous, le bon temps reviendra »
Très vite cependant, des versions plus pessimistes et violente se diffusent : « Ah ça ira, ça ira, ça ira, Les aristocrates à la lanterne. Ah ! ça ira, ça ira, ça ira ! Les aristocrates on les pendra. ». Ici une version enregistrée par Edit Piaf en 1953 sur un arrangement de Jean Françaix pour le film Si Versailles m’était conté… de Sacha Guitry
La Varsovienne de 1831 est une chanson patriotique faisant référence à l’insurrection de novembre 1830. Le texte est la traduction du poème du français Casimir Delavigne, traduit par l’historien polonais Karol Sienkiewicz et mis en musique par le compositeur polonais Karol Kurpinski. Le texte fait référence aux volontaires polonais ayant servi dans les armées napoléoniennes ainsi qu’aux Trois Glorieuses.
(Ne doit pas être confondue avec La Varsovienne de 1905)